• Format : Broché
  • Nombre de pages : 240 pages
  • Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform
  • Prix : 18,99 euros

Le Résumé

C’est l’histoire d’un défi hors du commun: se connaître soi-même pour gérer au mieux ses finances personnelles. À travers la métaphore de la permaculture, Katell Bosser nous fait (re)découvrir notre énergie naturelle et nos talents, puis met en lumière leur influence sur notre manière de gagner de l’argent. Elle nous interroge sur les freins qui nous sont propres, nous incite à devenir entrepreneures de nos vies et à générer des ressources (financières) durables pour développer nos projets et construire une vie qui nous ressemble. Pragmatique et poétique, ce livre se lit d’une traite et nous chatouille là où il faut. En nous reconnaissant dans le profil du papillon, de l’abeille, de la fourmi ou de l’araignée, nous sourions de nos faiblesses, nous souvenons de nos forces et trouvons des pistes concrètes pour améliorer nos finances personnelles.

Mon Avis

Dès le début du livre, le texte m’a beaucoup parlé et je me suis reconnue notamment avec ce passage :

« J’ai été papillon dans un emploi d’araignée et c’était une catastrophe. Je me suis crue idiote (les gens qui travaillaient avec moi en étaient d’ailleurs intimement persuadés), je mourais d’ennui et je dépérissais. Dans ce genre de situation, nos parents, nos amis, la plupart des livres nous disent de continuer parce que « C’est ton travail, tu as de la chance d’avoir un poste stable dans une bonne entreprise », mais toutes nos actions semblent vaines et ne donnent qu’une envie : s’échapper ! »

où je me suis énormément retrouvée dans la situation du conflit intérieur entre ce que j’aimerais réellement faire et ce que mes parents me disent de faire. J’y ai ‘perdu’ – du moins c’est mon sentiment – des années à être heureuse, de peur de ce que vont penser mes parents, et les mauvaises paroles de ma famille qui ne peuvent s’empêcher de dire ce qu’ils en pensent à mes parents, … mais il m’a fallut des années pour me rendre compte de ce qui est vraiment important pour être heureux. D’où mon changement total de vie ces derniers mois 😉

Ce livre nous amène à réfléchir à notre talent naturel, celui pour lequel nous sommes faits et qui nous rendra heureuse.

Voici les quatre grands types de talents naturels :

  • Le papillon déborde d’idées créatives : Il sait toujours quoi faire,
  • L’abeille est extrêmement sociable : Elle adore mettre les gens en lien,
  • La fourmi est méthodique et organisée : Elle aime aider les autres,
  • L’araignée aime rationaliser les choses dans leurs moindres détails.

Nous sommes les quatre à la fois, avec un peu d’un ou de l’autre.

 

La lecture de ce livre m’a permis de réfléchir davantage à ma situation, j’ai vécu plusieurs situations de son jardin ‘permaculture’ dont j’ai beaucoup appréciée les métaphores. Ma partie préférée est le chapitre 3 qui explique et donne de précieux conseils pour passer d’un jardin à un autre, pour une vie meilleure pour chacun.

J’ai la chance d’avoir rencontré des gens inspirants au fil de ma vie, et d’avoir ainsi pu améliorer mon quotidien et voir la vie un peu plus rose 😉  et ce livre en fait à présent partie. Un guide que je ne peux que recommander à chacun.

Quelques infos supplémentaires