La semaine dernière j’ai eu une question intéressante sur mon potager en permaculture, la réponse a été longue à écrire du coup j’ai décidé cette semaine de vous parler de mon jardin et de mon potager en permaculture.

Nous habitons dans un quartier résidentiel dans un petit village à la campagne, nous avons ici un terrain de 7 ares. Nous devions déménager dans un chalet au milieu d’une forêt alsacienne, mais à l’annonce de la venue de notre petit miracle, nous avons changé d’avis et décidé de rester vivre ici. Cela aurait été bien trop compliqué dans notre forêt, seul sans eau ni électricité, et avec plusieurs kilomètres de chemin de terre à traverser, sans compter l’école la plus proche à une demi-heure il me semble. Ici nous avons tout, plusieurs écoles de la maternelle au collège, petits magasins, aires de jeux, les champs a quelques mètres de chez nous, etc.

Tout cela pour vous situer un peu notre lieu de vie, et vous démontrer que même en ayant un petit terrain il est possible de s’autosuffire plusieurs mois par an, et nous visons bien plus loin, mais là il va nous falloir encore un peu de temps, nous en sommes qu’aux premiers essais.

Il faut savoir qu’étant dans le milieu du bien-être depuis plus de dix ans, beaucoup de choses ont été mises en place à la maison dans ce sens. Et comme l’écologie et les animaux ont toujours eu une place importante dans ma vie, nous avons accueilli poules (malheureusement elles ne sont plus là aujourd’hui, toute une histoire que je vous raconterai dans un prochain post), nous avons une lapine angora allemande, une tortue terrestre, et actuellement cinq chiens (nous avions 9 à l’époque de notre refuge). Et depuis plus de trois ans, je fais des essais de permaculture dont voici une image (maintenant c’est l’aire de Cacahuète et Hermione).

 

potager permaculture

Sachant que nous allions rester ici, au printemps nous avons commencé à créer une haie tout autour de la maison en arbres fruitiers (goji, noisetiers, kaki, framboisiers, cassissier, mûriers, groseilliers, vignes, etc.) arbres et fleurs pour les abeilles, papillons et insectes, car il est important de leur offrir des lieux de vies sans pesticides et de quoi manger sain. Dans des bacs et en sol (un peu partout), nous avons planté des plantes aromatiques et médicinales, et fraisiers. Nous avons aménagé le jardin arrière en potager où nous testons à nouveau une version en permaculture ainsi que le long de la maison, et mon ancien potager en permaculture est devenu l’aire de jeux pour notre tortue et notre lapine ainsi que notre verger d’arbres à fruits (cerisier, poirier, pommier, mirabellier) et maison à insectes. Pour l’eau nous avions déjà un récupérateur d’eau de pluie, nous en cherchons un deuxième que nous allons installer de l’autre côté de la maison et voir pour installer un système de tuyau compte-gouttes. Autrement nous arrosons également avec l’eau du bassin, riche en nutriments, et cela permet de renouveler l’eau régulièrement. Nous avons prévu de faire un système de récupération d’eau de pluie pour le bassin.

À la terrasse plein sud, nous avons un citronnier, fraisiers, et d’autres plantes méditerranéennes vont rejoindre cet espace qui sera d’ici deux ans une serre d’hiver.

Je vous invite à découvrir nos premiers aménagements en vidéo :

Comme vous le voyez, nous avons encore beaucoup d’aménagements à mettre en place, cependant cela est un bon début et nous avons déjà beaucoup de plantes et légumes à notre disposition, ce qui est non négligeable pour faire baisser la facture de nos courses.

Et vous, avez-vous un potager chez vous ? quels aménagements avez-vous mis en place ?

%d blogueurs aiment cette page :